Heureka – Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Assurance immobilière Berne

Heureka –

Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Chemin de navigation

Les compartiments coupe-feu, les systèmes porteurs et les distances de sécurité incendie garantissent la sécurité

Les distances de sécurité incendie prescrites se situent entre 4 m et 10 m. Les compartiments coupe-feu sont obligatoires dans les grands bâtiments et en cas de danger d’incendie important. Les systèmes porteurs doivent en principe résister au feu pendant 30 minutes.

Distances de sécurité incendie : une protection pour les bâtiments avoisinants

En cas d’incendie, le feu ne doit pas se propager à d’autres bâtiments. Il est par conséquent nécessaire de respecter une distance de sécurité incendie minimale entre les constructions et ouvrages voisins.

 

Distances de sécurité incendie préscrites

Les distances de sécurité incendie exigées par rapport aux bâtiments voisins dépendent des matériaux de construction utilisés pour le recouvrement des parois extérieures du bâtiment :

5 m les deux parois extérieures sont composées de matériaux de la catégorie RF1
7,5 m une des deux parois extérieures est composée de matériaux combustibles
10 m les deux parois extérieures sont composées de matériaux combustibles

Les distances de sécurité incendie peuvent être réduites si les parois extérieures du bâtiment (à l’exception des portes et des fenêtres) présentent une résistance au feu de 30 minutes :

4 m les deux parois extérieures sont composées de matériaux de la catégorie RF1
5 m une des deux parois extérieures est composée de matériaux combustibles
6 m les deux parois extérieures sont composées de matériaux combustibles

Les distances de sécurité incendie doivent être plus importantes si des matières dangereuses sont entreposées ou manipulées dans le bâtiment.

Mesures compensatoires en cas de distances insuffisantes

Des mesures compensatoires peuvent être adoptées dans le cas où les distances de sécurité incendie ne peuvent pas être respectées. Il est par exemple possible de choisir des parois extérieures résistantes au feu, de changer de fenêtres et de portes ou d’y appliquer des revêtements résistants au feu.

Comment mesurer les distances de sécurité incendie ?

  • x = distances de sécurité incendie

  • x = distances de sécurité incendie

Systèmes porteurs : une résistance au feu suffisante garantit la stabilité

Les systèmes porteurs doivent être stables, il convient de prendre en compte leur dilatation en cas d’exposition à de fortes de chaleurs. Sur le plan quantitatif, les exigences correspondantes sont définies par la résistance au feu en fonction de la taille et de l’usage du bâtiment.

En règle générale, une résistance minimum au feu R 30 est prescrite pour les systèmes porteurs des petits bâtiments sans affectation ou danger d’incendie particuliers.Font exception les systèmes porteurs des bâtiments à un seul niveau, des bâtiments de taille réduite ou des maisons individuelles, ceux-ci ne devant répondre à aucune exigence de résistance au feu.

Les systèmes porteurs des niveaux souterrains doivent présenter une résistance au feu équivalente à celle des niveaux situés au-dessus du terrain naturel, mais au minimum R 60

Compartiments et murs coupe-feu : pour que le feu ne se propage pas

Il faut au moins séparer en compartiments coupe-feu :

  • les bâtiments et autres ouvrages contigus 
  • les niveaux hors terre et souterrains
  • es voies d'évacuation verticales et horizontales
  • les liaisons verticales telles que les conduits de ventilation et les gaines techniques
  • les locaux abritant des installations techniques du bâtiment
  • les locaux qui n'ont pas la même affectation / le même danger d'incendie
  • les zones protégées par des équipements de protection incendie
  • les zones servant à l’évacuation

Les passages et autres ouvertures doivent être obturés par des fermetures résistant au feu, par exemple avec des portes affichant une résistance au feu EI 30. Les ouvertures et les traversées de câblage ou de tuyaux doivent également être obturées de manière à résister au feu.

Des ouvertures dans des murs ou dalle formant compartiment coupe-feu doivent être obturés avec une résistance au feu d’au moins 30 minutes. En cas de traversée de tels éléments par des conduites, celles-ci doivent être munies d’ éléments d’obturation ou de manchettes coupe-feu. La pose est alors à effectuer selon le rapport d’essai.

Les principes suivant s’appliques aux conduites traversant des obturations :

  • Vers une paroi ou un mur ils doivent être fixés de part et d’autre de celle-ci
  • Vers un plafond, ils doivent être fixés en dessous de celui-ci

 

 

Résistance au feu des murs coupe-feu

La stabilité des murs coupe-feu doit être conservée en cas d’effondrement d’un pan de construction des bâtiments et autres ouvrages

Les exigences suivantes s’appliquent aux murs coupe-feu (qui ne sont soumis aux prescriptions de la législation cantonale sur les constructions) :

 

 

Directives de protection incendie de l’AEAI

15-15 Distances de sécurité incendie, systèmes porteurs et compartiments coupe-feu 

Informations relatives aux murs coupe-feu pdf Note explicative 100-15 « Murs coupe-feu » de l’AEAI
Les classifications REI 30, EI 30, E 30

Dans le cadre de l’évaluation d’un élément de construction, les critères déterminants sont les suivants :

R Résistance (portance)
E Etanchéité (aux flammes et fumées)
I Isolation thermique
tt La durée de résistance au feu est la durée minimale, en minutes, pendant laquelle un élément de construction doit remplir les exigences requises.

Exemple : un élément de construction REI 30 :

  • (R) reste résistant (garde sa portance) pendant 30 minutes en cas d’incendie
  • (E) empêche pendant 30 minutes que la fumée et les flammes se propagent dans les pièces avoisinantes
  • (I) maintient la chaleur à l’écart des zones environnantes pendant 30 minutes