Heureka – Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Assurance immobilière Berne

Heureka –

Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Chemin de navigation

Installations d’extraction de fumée et de chaleur

Les installations d’extraction de fumée et de chaleur (IEFC) permettent d’évacuer la chaleur et la fumée en cas d’incendie. Une IEFC est prescrite en fonction de l’affectation et des surfaces des compartiments coupe-feu, de la capacité d’occupation ou du danger en présence.

Les installations d’extraction de fumée et de chaleur sont en principe requises dans les compartiments coupe-feu d'affectations suivantes :

  • bâtiments industriels, artisanaux et entrepôts > 600 m²
  • bureaux > 1200 m²
  • parkings > 600 m²
  • grands magasins et surfaces de vente > 600 m²
  • cours intérieures couvertes (atriums)
  • entrepôts à haut rayonnage
  • locaux présentant une grande capacité d’occupation (> 300 personnes)
  • voies d’évacuation et de sauvetage

Selon la situation (surface en sous-sol ou hors terre, compartiments coupe-feu sur plusieurs étages ou installation d'extinction existante), une installation n’est requise qu’à partir d’une plus grande surface du compartiment coupe-feu.

Pour des informations détaillées, voir la directive de protection incendie 21-15 « Installations d'extraction de fumée et de chaleur ».

Quand une preuve de performance est-elle nécessaire ?

Selon l’affectation, l’IEFC doit satisfaire à des critères de performance définis qui doivent faire l’objet d’une preuve. Voir à ce sujet le domaine thématique « Méthodes de preuve ».

Affectations pour lesquelles une preuve est nécessaire

  • bureaux présentant une surface de compartiment coupe-feu > 3600 m²
  • locaux présentant une grande capacité d’occupation > 2000 personnes
  • grands magasins et surfaces de vente présentant une surface de compartiment coupe-feu > 7200 m² (un étage) ou > 3600 m² (plusieurs étages en liaison ouverte)
  • bâtiments avec cours intérieures couvertes présentant une surface au sol > 2400 m² ou dont les voies d’évacuation passent à travers la cours intérieure couverte.

Les différents types d’IEFC

Désenfumage par les ventilateurs des sapeurs-pompiers (DVSP)

En cas d'incendie, les locaux ou les compartiments coupe-feu entiers sont désenfumés avec des ventilateurs mobiles par les sapeurs-pompiers lors de leur intervention. Il convient pour cela de prévoir des ouvertures d’amenée d’air et des ouvrants de désenfumage correctement dimensionnés.

Ce type d’installation n’est autorisé que jusqu’au 1er sous-sol et dans la mesure où l’air frais peut être amené directement de l’extérieur au même niveau.

Installations naturelles d’extraction de fumée et de chaleur (INEFC)

La fumée et la chaleur sont évacuées en recourant à des courants thermiques naturels s’échappant par des ouvrants de désenfumage aménagés dans la partie supérieure du local et des ouvertures d'amenée d'air frais à proximité du sol. De plus les conditions météorologiques locales doivent être prise en considération, tels que les vents ou courants dominants.

Ces installations ne sont pas admises dans les sous-sols, sauf dans les terrains en pente où l’air frais peut être amené directement de l’extérieur au même niveau.

Installations mécaniques d’extraction de fumée et de chaleur (IMEFC)

La fumée et la chaleur sont évacuées au moyen de systèmes aérauliques fixes.

 

Systèmes de mise en surpression

Installations de ventilation par surpression (RDA)

Les systèmes de mise en surpression (ou installations de ventilation par surpression) sont des dispositifs fixes qui créent une pression d’air plus élevée dans un local et empêchent ainsi la fumée de pénétrer dans la zone à protéger.

Ils sont généralement utilisés pour que la fumée n'envahisse pas les voies d'évacuation et de sauvetage, et ce en particulier dans les cages d'escaliers de sécurité et les cages des ascenseurs pour sapeurs-pompiers. Une preuve de performance doit toujours être fournie pour les systèmes de mise en surpression.

Désenfumage par balayage

Le désenfumage par balayage permet d’évacuer la fumée contenue dans un local en brassant l’air. Ce système est prescrit pour les voies d’évacuation et de sauvetage verticales dans les bâtiments comportant trois niveaux souterrains ou davantage.

L'air frais doit être introduit au niveau de l'accès des sapeurs-pompiers et assurer un balayage complet jusqu'à l'ouvrant de désenfumage le plus bas. Une preuve de performance n’est pas nécessaire.

Directives de protection incendie de l’AEAI

21-15 « Installations d'extraction de fumée et de chaleur »