Heureka – Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Assurance immobilière Berne

Heureka –

Votre plate-forme d'information pour la protection incendie

Chemin de navigation

Intégrer correctement les installations de chauffages, cheminées de salon et autres

Les chaudières, les cheminées de salon, les poêles – suédois, en faïence, à accumulation ou à air chaud –, les fourneaux, les pompes à chaleur, les installations solaires thermiques (nommés « appareils de chauffage » dans le jargon professionnel) doivent être installés conformément aux exigences techniques les plus récentes.

Où les appareils de chauffage peuvent-ils être installés ?

Il est interdit de monter des appareils de production de chaleur dans :

Emplacement des appareils de chauffage à combustibles liquides ou gazeux

Dans les bâtiments de taille réduite, sans compartiments coupe-feu (par exemple dans des maisons individuelles ou à l'intérieur d'appartements), les appareils de chauffage peuvent être installés dans n’importe quelle pièce, et ce, indépendamment de leur construction.

Dans les bâtiments plus grands (hauteur moyenne ou réduite) qui comportent plusieurs compartiments coupe-feu, les appareils de chauffage doivent être installés dans des chaufferies séparées.

La résistance au feu de la chaufferie est définie en fonction de la puissance calorifique nominale de l’appareil de chauffage. Selon la situation de la chaufferie et la puissance calorifique nominale de l’installation, il sera nécessaire de disposer d’un accès direct depuis l'extérieur

Emplacement des appareils de chauffage à combustibles solides

Lorsqu'il abrite un appareil de chauffage à combustibles solides, un local utilisé en permanence n’est soumis à aucune exigence en termes de construction et d'aménagement.

Dans tous les autres cas, les appareils de chauffage à combustibles solides doivent être installés dans un local séparé avec une résistance au feu EI 30 au minimum.

En cas de faible risque d’incendie, le local peut également servir à d’autres usages. Selon la situation, un accès direct depuis l’extérieur peut être nécessaire.

Cuisinières

L'installation de cuisinières à combustibles solides ou liquides est soumise aux mêmes règles que celle des appareils de chauffage.

Aération et amenée d’air de combustion 

L’air de combustion doit être évacué du local

Les appareils de chauffage prélevant l'air de combustion dans l'air ambiant doivent être placés dans des locaux suffisamment aérés.

  • L'amenée d'air de combustion depuis l'extérieur doit être garantie par des ouvertures non obstruables

  • L'amenée d'air de combustion depuis l'extérieur doit être garantie par des ouvertures non obstruables

L’appareil de chauffage est installé dans le local chauffé

Les appareils de chauffage prélevant l'air de combustion dans l'air ambiant doivent être placés dans des locaux suffisamment aérés.

  • L'air de combustion est amené par des ouvertures d'aération

  • L'air de combustion est amené par des ouvertures d'aération

  • L'air de combustion est amené dans un canal par le soupirail.

Les conduits d’amenée d'air qui traversent d'autres compartiments coupe-feu doivent présenter la même résistance au feu que le compartiment traversé ou être munis d'un revêtement équivalent.

Amenée directe d'air de combustion dans des installations à gaz

Parois et sols de chauffages, de cheminées de salon et de poêles à accumulation

Les parois et les sols des appareils de chauffage disposant d’une attestation d’utilisation reconnue par l’AEAI sont considérés comme présentant les propriétés requises en termes de protection incendie. Les exigences suivantes doivent être satisfaites pour tous les autres produits. Celles-ci constituent notamment une condition pour le renseignement technique AEAI au moyen duquel l’AEAI évalue les éléments de construction en tant que service indépendant.

Parois et sols entourant des appareils de chauffage installés individuellement

Plaque d’assise de 12 cm d’épaisseur, par exemple en pierre, en béton ou en matériaux RF1 équivalents résistant durablement à la chaleur.

Protection à l’avant résistant durablement à la chaleur composée d’un matériau incombustible (classification RF1) s’étendant au moins jusqu’à 40 cm devant l’ouverture de charge.

Les parois situées derrière des appareils de chauffage doivent être composées de briques, de béton ou de matériaux RF1 équivalents résistant durablement à la chaleur. Elles doivent s’étendre à toute la hauteur du local et dépasser latéralement l'appareil de chauffage d’au moins 20 cm. Les parois contre lesquelles sont construits ou adossés les appareils de chauffage fabriqués sur mesure doivent avoir une épaisseur minimale de 12 cm. Dans tous les autres cas, il est nécessaire de faire la preuve de l'équivalence d'une solution alternative.

Pour des raisons de sécurité, les appareils de chauffage doivent être posés à une distance suffisante de tout matériau combustible, soit entre 10 et 40 cm en fonction de la température de surface.

Exigences supplémentaires relatives à l’implantation de différents appareils de chauffage

Cheminées de salon

La construction des parois du foyer, des parois arrière et du socle des cheminées de salon de même que les distances de sécurité entre la cheminée et les matériaux combustibles doivent être conformes aux données figurant sur la déclaration de performance ou sur le renseignement technique AEAI.

Petits appareils de cuisson et appareils décoratifs

Les appareils de cuisson fonctionnant au bioéthanol, au pétrole, à l'alcool, au gaz liquéfié ou similaires, ainsi que les feux décoratifs peuvent être uniquement utilisés à distance suffisante des matériaux combustibles.

L'évacuation des gaz de combustion par un conduit de fumée est obligatoire pour les appareils ou les feux décoratifs qui consomment 0,3 litre de combustible par heure ou davantage, ou dont la puissance calorifique nominale excède 2 kW.

Pompes à chaleur

Les pompes à chaleur fonctionnant avec des agents réfrigérants incombustibles et équipées d'un moteur électrique peuvent être installées dans des locaux dont la construction et l'aménagement sont libres.

Evacuation des gaz de combustion

La recommandation de la Confédération relative à la hauteur minimale des cheminées sur toit doit être appliquée de manière contraignante. Les conduits de fumée doivent être construits en matériaux appropriés qui résistent aux sollicitations thermiques, chimiques et mécaniques.

Seuls peuvent être raccordés aux conduits de fumée les appareils de chauffage qui ne peuvent produire des gaz de température supérieure à celle autorisée pour le conduit de fumée. Les appareils de chauffage à combustibles solides doivent être raccordés à des conduits de fumée résistant au feu de cheminée. Chaque conduit de fumée doit répondre aux conditions d'examen requises.

Hors du local où est installé l'appareil de chauffage, les conduits de fumée traversant plusieurs compartiments coupe-feu doivent satisfaire à l’une des exigences suivantes : avoir une résistance au feu EI 60 en matériaux RF1 (résistant durablement à la chaleur) ou être placés dans un élément de protection incendie d’une résistance au feu EI 60 en matériaux RF1 (résistant durablement à la chaleur).

Les conduits de fumée et les conduits de raccordement doivent se trouver à une distance suffisante des matériaux combustibles. Selon la classe de température des conduits de fumée, cette distance sera de 10 à 40 cm ou sera définie par l’attestation d’utilisation reconnue par l’AEAI.

Stockage de bois, de charbon et de mazout

Il est permis d'entreposer les volumes suivants dans les chaufferies séparées de résistance au feu EI 60 :

  • au maximum 10 m³ de charbon ou de combustibles issus du bois à une distance de 1 m de l'appareil de chauffage
  • jusqu'à 4000 l de mazout dans des petits réservoirs et jusqu'à 8000 l dans des réservoirs en acier à une distance de 0,6 m de l'appareil de chauffage
  • au maximum 15 m³ de plaquettes ou de granulés de bois derrière une protection totalement étanche à la poussière

Les quantités plus importantes doivent être stockées dans des locaux séparés adaptés à cette fin et affichant une résistance au feu EI 60.

Directives de protection incendie de l’AEAI à ce sujet

24-15 « Installations thermiques »